Comment faire le vide en 3 étapes

faire le videTraduction de « mind dump », cette technique consiste à faire le vide sur une feuille de papier de tout ce qui vous trotte en tête, afin de mieux replacer le tout dans un système qui vous permettra d’atteindre vos buts.

Ceux qui suivent la méthode de productivité personnelle GTD (Getting Things Done), popularisée par David Allen, connaissent la décharge mentale, car elle est à la base du processus GTD. Sauf qu’on peut très bien profiter d’une vidange cérébrale sans pour autant appliquer à la lettre les préceptes de M. Allen.

Comment faire le vide?
Une méthode en trois étapes faciles :

Installez-vous confortablement pour faire le vide

L’idéal est d’allouer, chaque semaine, une vingtaine de minutes à faire le vide. Par exemple, le vendredi après-midi. On trouve donc un endroit calme, on se munit d’un stylo, d’un bloc-notes ou d’un carnet, on éteint le cellulaire et on se lance!

Vous pourriez avoir besoin d’une décharge à d’autres moments dans la semaine. Lorsque votre cerveau montre des signes de surchauffe, par exemple. Allez-y! La décharge mentale est notamment une belle façon d’occuper ses moments de procrastination…

Pressez le citron!

Vous devez écrire tout ce qui occupe vos pensées. Et quand on dit tout, c’est… VRAIMENT TOUT! Des trucs à faire, des choses à ne pas oublier, des frustrations au travail ou dans votre vie personnelle, vos rêves, vos ambitions, des idées pour un projet à venir, le titre d’un livre qu’on vous a conseillé, un appel téléphonique à faire, une réflexion qui vous inspire. N’IMPORTE QUOI. Arrêtez seulement lorsque vous ne trouvez plus rien à écrire.

Une bonne décharge mentale devrait ressembler à une liste de plusieurs dizaines d’items.

Une note aux technophiles : il est déconseillé d’utiliser l’ordinateur ou un téléphone intelligent pour cette étape. Pourquoi? D’abord, écrire à la main est généralement plus rapide que le clavier. Et à cette étape-ci, on cherche surtout à vider son coco, le plus vite possible, sans se laisser distraire par la technique.

Classez ce fouillis

Il faut enfin gérer ce chaos! Le but de faire le vide est de séparer le bon grain de l’ivraie. On peut procéder de plusieurs façons. D’abord transformer les items en « actions ». Ensuite, on procède à un premier tri où l’on encercle les « actions » à poser immédiatement, ou dans la semaine à venir. Puis, on encadre les actions à poser un peu plus tard, et on rature ce qui reste.

Lorsqu’elle fait partie d’une routine hebdomadaire, la décharge mentale est un formidable outil pour faire le bilan de ses idées et vous aidera à mieux prioriser vos efforts, sans vous laisser distraire par une foule de détails insignifiants.

Voir aussi :
Une autre technique, très similaire  pour faire le vide : How to do the ultimate brain dump (Lifehack)