Le sentiment de réussite : un ressenti tout à fait personnel

sentiment de réussiteLa réussite est essentiellement associée à la capacité d’atteindre un objectif reconnu par soi comme étant vrai. Social, professionnel ou personnel, le sentiment de réussite s’incarne et trouve son sens dans l’action d’entreprendre, de réaliser quelque chose, de le rendre réel pour soi.

La réussite n’a pas d’ordre de grandeur ni de formule préétablie. Souvent, elle passe inaperçue aux yeux d’autrui. Par exemple, une personne qui vise une meilleure maîtrise de soi peut développer cette compétence exclusivement grâce à un conditionnement personnel intérieur. Bien sûr, le résultat de ce conditionnement peut devenir visible extérieurement. Essentiellement, cette personne saura qu’elle maîtrise cette compétence grâce à un sentiment personnel, une expérience intérieure tout à fait subjective.

Différents visages génèrent le sentiment de réussite

La réussite varie en définition, en couleurs ou en saveurs, d’une personne à une autre. Elle nourrit l’être à condition qu’on se l’approprie comme réelle, vraie, authentique. Une personne peut dire qu’elle admire la réussite de son amie. Toutefois, si cette dernière ne reconnaît pas cette réussite, car elle évalue le résultat inférieur à ses attentes ou à l’objectif qu’elle s’était fixé, la réussite n’aura aucun sens. Voilà donc l’importance de situer la réussite en tant que sentiment et non en tant que résultat visible, observable, quantifiable. D’autre part, quelqu’un ayant accumulé des réalisations professionnelles fort enviables me disait combien tout cela n’avait aucune réelle valeur à ses yeux. Cette personne avait toujours eu le sentiment de n’avoir rien réussi.

Ainsi, ceux qui « réussissent », le ressentent intérieurement. Si le sentiment est absent de l’expérience personnelle, il s’agit alors d’autre chose. Le sentiment de réussite est à la base du sentiment d’efficacité personnelle. Ce fameux sentiment, si important à tout âge et à travers les différentes étapes du développement humain. En coaching, plus les objectifs sont clairs, précis et ressentis, plus on peut en les rendre concrets. Ceci, non pas par magie, mais par la force de la détermination intérieure et de la capacité d’adaptation dans un monde en changement.

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn